De véritables vins sans alcool à 100%

Le véganisme : un mode de vie sain de l’assiette au verre.

C’est un fait le véganisme est tendance… Ce mode de vie cherche à exclure toute forme d’exploitation animale, que ce soit pour se nourrir, s’habiller… Il limite également notre « empreinte » sur la planète.

Aujourd’hui, le véganisme semble être la solution aux problématiques éthiques et écologiques de notre société moderne.

Selon un rapport de l’Organisation des Nations Unies, un changement global de notre alimentation vers le végétal est vital pour sauver le monde de la faim, de la pénurie de carburant et pour se soustraire aux impacts du changement climatique.

Le véganisme repose sur 4 piliers :

  • Le refus de l’exploitation animale,
  • La protection de l’environnement (climat, déforestation, pénurie de l’eau),
  • Les bienfaits des aliments végétaux et des fibres pour la santé,
  • L’éradication de la faim dans le monde.

Le monde du vin ne déroge pas à la règle et il existe des vins « vegan», car si certains l’ignorent peut-être, il est possible de retrouver des traces de produits d’origine animale dans l’élaboration d’un vin et ce lors des dernières étapes avant la mise en bouteille.

Notamment celle de la clarification, qui consiste à retirer les particules en suspension grâce à une colle qui entraîne tanins et particules au fond de la cuve. Cette colle peut être constituée à base de protéines animales comme la gélatine, la colle de poisson, la caséine de lait ou de l’albumine d’œufs.

Il existe des alternatives aux produits d’origine animale pour le collage. Comme pour les vins certifiés casher, on utilise de la bentonite, une colle minérale formant un stabilisant fiable et efficace.

Ainsi, toute l’offre d’Importation Navino Inc. peut se targuer d’être « vegan »,  car selon les explications de Fabien Gross, œnologue :

« L’étape du collage n’est pas forcément nécessaire, mais lorsque l’on doit l’effectuer nous utilisons la bentonite, une colle dite minérale, et certifions ne pas utiliser de produits d’origine animale dans l’élaboration de nos vins ».

On peut parier que le végétalisme, une des innovations fortes du paysage alimentaire et vinique en 2017, a de beaux jours devant lui.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×